Lettre à mon mentor

Lettre à mon mentor

Ah Simon… Voilà quelque temps déjà que je pense à t’écrire ces quelques mots.
Peut-être que cela va sans dire… Mais c’est toujours mieux en le disant.

On s’est rencontrés en fin d’année 2011, grâce à Maxyne. Elle m’avait donné l’occasion d’admirer ton travail et à la recherche d’un stage pour valider mon année, je t’avais contacté. Tu sais à quel point j’ai éclaté de joie quand tu m’as dit que tu voulais bien m’avoir dans les pattes pour 4 semaines ? Peu importe que je ne sois pas du Mans à cette époque, j’avais bien trop envie de travailler avec toi.
Dès le premier jour, j’ai su que ça allait être rock n’roll, instructif… et que tu allais me pousser au-delà de mes capacités. Au-delà de ta propension à écouter des trucs chelou à 8h du matin, tu es d’une bienveillance légendaire.

Cette photo de toi, faite mon tout premier jour …

J’ai toujours ce petit calepin que tu m’as acheté avec tous les éclairages de photo qu’on a pu monter ensemble et il est très cher à mon cœur. Quel photographe partage d’emblée ces tips en toute confiance ?

J’ai appris tellement de choses à tes côtés, j’ai senti que ma maitrise de l’éclairage avait changé… La liste de ce que tu as sut me transmettre et si longue ! Comment pourrais-je un jour te remercier justement de tout ça ?

Backstage d’un shoot avec Fabiola

Ce premier stage, puis un autre… Et puis quelques autres semaines à bosser avec toi. Tous ces moments sont précieux, même ceux de rush ultime dans la galère. Je suis toujours nostalgique quand je quitte ton studio. Pour certain la magie c’est Disney, pour moi c’est ce brouhaha de générateur, de lampe pilote, d’ordi qui crash sur Photoshop…
On a parfois encore l’occasion de bosser ensemble, j’aime toujours te servir de « petites mains » comme sur ce superbe shoot avec Sharon :

Modèle : Sharon Boucquez
Robe : Linda Friesen
Hair : Prise de tête Le Mans
Assistants : Florian Sau, Jeremy & Caroline

Tu sais ce que j’aime tout autant ? Poser pour toi. Quand ton génie créatif se barre dans tous les sens, que tu recadres tout et que t’en fait quelque chose de puissant.
J’admire ta capacité à réaliser des séries complexes et merveilleuses, parsemées de références.
J’aime bosser avec toi, parce que t’es carré, créatif, perfectionniste et que tu as le gout du travail bien fait. Je suis heureuse d’avoir croisé ta route, que l’on travaille toujours ensemble.

Ah Simon, mon mentor.
Merci de croire en moi, de me mettre des coups de pied tête quand je doute. Merci pour tous ses fous rires et les autres à venir… Merci de tout ce partage.
Un milliard de merci (Que tu partageras bien entendu avec ta non moins talentueuse femme Camille qui elle aussi force le respect).
Ne doute jamais de ton talent M. Simon Lagoarde,
Ton ancienne stagiaire,
Caroline.

Toutes les photos de cet article sont sa propriété,
pour voir son travail, cliquez ici.

2 thoughts on “Lettre à mon mentor

  • Il y a en effet des rencontres qui laissent des traces indélébiles !

    Ce fut un vrai plaisir que de lire ta lettre à ton mentor 😉
    Je reconnais bien là ta belle personne et ta grande sensibilité !!

    Il y a aussi la magie de la photographie … ou du moins ce qu’elle laisse comme empreintes !

    Belle route ma Caroline 🙂

    Marie

    • Effectivement !
      Il y à quand même beaucoup de rencontres fondatrices dans notre manière de pratiquer la photo je pense.

      J’espère avoir l’occasion de te revoir rapidement,
      belle route à toi également, pleins de belles images et d’étoiles brillantes,

      Caroline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *